(Crédit: Twitter)

Joe Biden va mettre fin au soutien américain à la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite au Yémen

Le président américain, Joe Biden a prononcé son premier discours de politique étrangère jeudi 4 février et a promis de « rivaliser avec une position de force », de renouveler le rôle de l’Amérique dans les institutions internationales, « et de réclamer notre crédibilité et notre autorité morale ». « C’est pourquoi nous avons agi rapidement pour commencer à restaurer l’engagement américain à l’échelle internationale, pour regagner notre position de leader et pour catalyser l’action mondiale sur des défis communs », a ajouté le chef de l’Etat. « L’Amérique est de retour, la diplomatie est de retour », a déclaré Biden. « Nous réparerons nos alliances et nous engagerons à nouveau dans le monde. »

S’exprimant au département d’État à la suite d’une réunion avec le secrétaire d’État, Antony Blinken, Biden a annoncé qu’il mettrait fin au soutien à la coalition dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen. « Cette guerre doit prendre fin, et pour souligner notre engagement, nous mettons fin à tout soutien américain aux opérations offensives dans la guerre contre le Yémen, y compris les ventes d’armes pertinentes », a indiqué Joe Biden.

Gabriel Attal