(Crédit: unité de porte-parole de Tsahal)

Les Etats-Unis et Israël lancent un exercice conjoint de défense aérienne « Juniper Falcon »

L’exercice militaire conjoint Juniper Falcon, qui réunit l’armée de l’air israélienne et l’armée américaine sous l’autorité du Commandement européen américain (EUCOM), a débuté la semaine dernière à divers endroits en Israël et en Allemagne. Les conditions étaient très différentes en raison de la pandémie de coronavirus. Des ajustements spéciaux ont dû être apportés afin de permettre à l’exercice de se dérouler sans heurts.

L’exercice, selon l’armée israélienne, simule une situation dans laquelle Israël est attaqué par des roquettes sol-sol, des mortiers « et d’autres menaces aériennes ». L’exercice vise à renforcer la coopération entre l’armée américaine et Tsahal, ainsi qu’à permettre un apprentissage mutuel pour maintenir une coopération stratégique entre les deux organes. C’est la 20e année que cet exercice a lieu. De nombreuses unités de l’Armée de l’Air y participeront, ainsi que la Marine. « Le lien profond entre Tsahal et l’armée américaine continuera de s’intensifier, tout en renforçant la réponse à toutes les menaces auxquelles les FDI sont confrontées aujourd’hui », a déclaré Tsahal dans un communiqué.

Gabriel Attal