(Crédit: DR)

Commémorations de la Shoah: le chef de l’ONU appelle à une alliance mondiale contre la montée des néo-nazis

A la veille des commémorations de la Shoah du 76e anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé lundi 25 janvier une action mondiale coordonnée pour construire une alliance contre la croissance et la propagation du néonazisme et de la suprématie blanche et la résurgence de la xénophobie, de l’antisémitisme et des discours de haine déclenchés en partie par la pandémie de coronavirus. Le chef de l’ONU a également appelé à l’action internationale « pour lutter contre la propagande et la désinformation ». Antonio Guterres a aussi appelé à une éducation accrue sur les actions nazies pendant la Seconde Guerre mondiale, soulignant que près des deux tiers des jeunes Américains ne savent pas que 6 millions de Juifs ont été tués pendant la Shoah. Il a déclaré que la pandémie « avait exacerbé les injustices et les divisions de longue date ».

« La propagande liant les Juifs à la pandémie, par exemple, en les accusant d’avoir créé le virus dans le cadre d’une tentative de domination mondiale, serait ridicule si elle n’était pas si dangereuse », a-t-il indiqué. « Ce n’est que la dernière manifestation d’un trope antisémite qui remonte au moins au 14ème siècle, lorsque les Juifs ont été accusés de propager la peste bubonique. »

Gabriel Attal