(Crédit: capture d'écran Facebook)

Gideon Saar: moi seul peux remplacer Benyamin Netanyahou

Dans une interview accordée au Magazine cette semaine, Gideon Sa’ar a déclaré: « Chaque patriote israélien travaillerait pour mettre fin à ce gouvernement en faillite. J’ai fait tout ce qui était nécessaire pour m’assurer que la coalition n’obtiendrait pas une majorité lors du vote, et elle n’a en effet pas obtenu de majorité lors du vote. » « Aujourd’hui, Israël a besoin d’unité et de stabilité », a-t-il affirmé lors de l’annonce de son nouveau parti. « Netanyahou ne peut pas et ne pourra pas non plus fournir. »

S’exprimant un jour après que le chef de Kakhol Lavan Benny Gantz et le chef du parti Nouvel Espoir Ron Huldai l’ont qualifié « d’extrême droite », Gideon Sa’ar a juré de ne pas s’abaisser pour répondre. « Je ne me joindrai pas à la confusion », a t-il souligné. « Je ne réponds pas. Je ne serai pas entraîné dedans. »

« Je ne pense pas que Lapid puisse [construire une coalition], et pas seulement à cause de ses [pauvres] relations avec les orthodoxes », a expliqué Sa’ar. « Il est trop à gauche du centre. Il ne peut pas obtenir une majorité à la Knesset. Pour être poli, je dirais que ses chances sont minces, mais pour être vrai, je dirais qu’elles sont inexistantes. » « Lapid tente de remplacer le gouvernement depuis 2013. Cinq fois, il a essayé et échoué. Il n’y a aucune preuve que la sixième fois fonctionnera. Je suis le seul à pouvoir remplacer Netanyahou », a précisé Gideon Sa’ar.

Gabriel Attal