(Crédit: capture d'écran YouTube)

L’Iran transfère des « drones suicide » au Yémen pouvant atteindre Israël

L’Iran a récemment envoyé à ses alliés houthis au Yémen des avions sans pilote chargés d’explosifs connus sous le nom de « drones suicides », qui peuvent atteindre et opérer contre diverses cibles, y compris Israël, a rapporté le média américain Newsweek. Un expert qui « suit les activités iraniennes dans la région » a déclaré que des soldats houthis avaient déployé des drones explosifs – connus sous le nom de Shahed-136 iranien – dans la province nord yéménite d’Al-Jawf. La province est sous le contrôle d’Ansar Allah, un mouvement rebelle chiite Houthi parrainé par l’Iran qui se bat contre les forces de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite au Yémen. Selon l’expert, le Shahed-136 a une autonomie allant jusqu’à 2 200 km. Il a très probablement été déployé au Yémen pour qu’une attaque de drone contre des cibles américaines, saoudiennes, du Golfe ou israéliennes remonte aux rebelles, donnant à l’Iran un déni plausible contre toute sorte de représailles.

Gabriel Attal