(Crédit: médias arabes)

Israël a frappé des cibles iraniennes en Syrie grâce à des informations américaines

Un haut responsable du renseignement américain a déclaré qu’Israël avait mené des frappes aériennes en Syrie dans nuit du mardi 12 janvier au mercredi 13 janvier en utilisant les renseignements fournis par les États-Unis – un rare exemple de coopération médiatisée entre les deux pays sur le choix des cibles en Syrie. Le responsable a affirmé que les frappes visaient une série d’entrepôts qui étaient utilisés dans un pipeline pour stocker des armes iraniennes. Selon le responsable, les entrepôts servaient également de pipeline pour les composants qui soutiennent le programme nucléaire iranien. Le responsable américain, ayant souhaité conserver l’anonymat pour parler de questions sensibles de sécurité nationale, a indiqué que le secrétaire d’État, Mike Pompeo, avait discuté de la frappe aérienne avec le chef du Mossad, Yossi Cohen, lors d’une réunion publique au restaurant populaire de Washington, Café Milano, lundi. Au moins 16 combattants syriens ont été tués dans ces frappes aériennes attribuées à Israël.

Gabriel Attal