(Crédit: DR)

L’Arabie Saoudite rejette les accusations de l’Iran sur le meurtre de Mohsen Fakhrizadeh

L’Arabie Saoudite rejette les accusations de l’Iran sur le meurtre du scientifique nucléaire iranien, Mohsen Fakhrizadeh. Téhéran suspecte Riyad d’être à l’origine de l’élimination du physicien. Le ministre iranien des Affaires étrangères implique le royaume saoudien qui a accueilli dimanche à Neom une réunion tripartite avec Israël et les Etats-Unis.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères lui a répondu sur Twitter: « Mohammad Javad Zarif est désespéré au point d’accuser l’Arabie Saoudite de toutes les actions négatives qui se produisent en Iran » et de poursuivre ironiquement « Zarif va-t-il nous blâmer pour le prochain tremblement de terre ou la prochaine inondation ? ». Le chef de la diplomatie saoudienne poursuit que « ce n’est pas dans la politique de son pays de se lancer dans des assassinats, à l’inverse de Téhéran, qui en a fait tant depuis la révolution iranienne de 1979 ».

Christophe Dard