(Crédit: DR)

Avec 500 000 vaccins contre le coronavirus, Israël pourrait réduire le taux de mortalité virale jusqu’à 65%

Israël pourrait faire baisser son taux de mortalité par le coronavirus jusqu’à 65% avec seulement un demi-million de vaccins, a déclaré samedi un expert. Le professeur Eran Segal, biologiste informatique à l’Institut Weizmann des sciences, a estimé dans une interview accordée à Channel 12 que si un futur vaccin s’avère efficace à 90%, il pourrait réduire de 65% les décès dus à la covid-19 en Israël avec seulement la moitié d’un millions de doses. Si le vaccin est efficace à 70% pour bloquer le virus, le taux de mortalité serait réduit de moitié, a-t-il déclaré. Le lot du premier demi-million de vaccins réduirait également le nombre de cas graves de 40% si le vaccin est efficace à 90%, et de 31% s’il est efficace à 70%, selon les calculs du professeur Eran Segal.

Gabriel Attal