(Crédit: Knesset)

Benny Gantz et Naftali Bennett se seraient rencontrés pour discuter d’élections anticipées

Le ministre de la Défense, Benny Gantz et le numéro un du parti Yamina, Naftali Bennett, se seraient rencontrés pour discuter de la dissolution de la Knesset et du déclenchement de nouvelles élections législatives en Israël, selon la radio publique Kan. L’ancien chef d’Etat major pense que Benyamin Netanyahou ne tiendra pas sa promesse de quitter son poste en novembre 2021 conformément à l’accord de partage du pouvoir qu’ils ont signé, et est frustré par les retards persistants dans l’adoption d’un budget de l’Etat pour 2020 et 2021. Des membres de Kakhol Lavan auraient également rencontré le chef de l’opposition, Yaïr Lapid, afin de coordonner leurs démarches. 

Dans une interview accordée dimanche matin à Kan, Naftali Bennett a refusé de commenter ces rumeurs, affirmant « qu’il n’y a pas d’élections ». « Lorsque les élections auront lieu, je dirai clairement qui devrait diriger le pays », a déclaré l’ex ministre de la Défense, ajoutant que la situation dans le pays était « très mauvaise » et que « nous sommes sur la voie du déclin économique. Le gouvernement actuel dirigé par Netanyahou échoue lamentablement ».

Gabriel Attal