(Crédit: DR)

Le Liban « mise beaucoup sur la médiation des Etats-Unis » dans les pourparlers sur les frontières avec Israël

Le président libanais, Michel Aoun, a déclaré ce vendredi à un responsable américain en visite que son pays « dépendait fortement » de la médiation de Washington concernant les discussions sur les frontières maritimes avec Israël. Le chef de l’Etat a aussi affirmé qu’il espérait que les États-Unis pourraient aider les parties à surmonter les difficultés auxquelles elles pourraient être confrontées. Des propos rapportés par son bureau à la suite de sa rencontre avec le secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires du Proche-Orient, David Schenker, le plus haut diplomate américain pour le Moyen-Orient. 

Gabriel Attal