(Crédit: capture d'écran Twitter)

Des centaines de personnes manifestent contre Benyamin Netanyahou dans le pays

Des centaines de personnes sont descendues jeudi soir dans les rues israéliennes pour exprimer leur colère contre Benyamin Netanyahou. C’est le troisième jour de manifestation cette semaine appelant à la démission du Premier ministre. Les protestataires se sont rassemblés à Tel Aviv sur la place Habima et à Jérusalem devant la résidence du chef du gouvernement. A Holon, en banlieue de Tel Aviv, des heurts ont éclatés entre les manifestants et la police. Des manifestants pro-Netanyahou ont aspergé du gaz lacrymogène sur des protestataires selon la police. Aucun manifestant n’a eu besoin de traitement médical, ont indiqué les forces de l’ordre tout en précisant qu’ils avaient arrêté deux manifestants.

D’autres manifestants se sont mobilisés sur les ponts et les intersections du pays, agitant des drapeaux noirs et des drapeaux d’Israël, contre le confinement généralisé. A Beitar Illit, un manifestant a été renversé par une voiture, il est légèrement blessé. Les manifestants dénoncent la gestion de la pandémie par Benyamin Netanyahou et appellent à sa démission.

Gabriel Attal