(Crédit: DR)

Après Facebook, Twitter va aussi bannir les publications niant la Shoah

Quelques jours après Facebook, le réseau social Twitter a aussi annoncé qu’il interdirait les contenus qui nient la Shoah. « Nous condamnons fermement l’antisémitisme, et les comportements haineux n’ont absolument aucune place sur notre service », a déclaré un porte-parole de Twitter. « Nous avons également mis en place une solide politique de ‘glorification de la violence’ et nous agissons contre les contenus qui glorifient ou louent les actes historiques de violence et de génocide, y compris la Shoah. » La Conférence des présidents des principales organisations juives américaines a affirmé que c’était « un signe encourageant de progrès dans la lutte de plus en plus urgente contre la haine des juifs qui est en hausse dans le pays et à l’étranger. »

Gabriel Attal