(Crédit: DR)

France: un couvre-feu à l’étude dans les métropoles en alerte maximale

Le président de la République, Emmanuel Macron, réunit ce mardi à l’Elysée un Conseil de défense sanitaire, alors qu’il s’exprimera mercredi à 19h55 à la télévision. Le gouvernement doit étudier les moyens d’endiguer une deuxième vague de la pandémie. Un couvre-feu à partir de 23 heures serait à l’étude dans les métropoles situées en zone d’alerte maximale. A l’approche des vacances de la Toussaint, le chef de l’Etat pourrait évoquer « l’état d’urgence sanitaire », qui ouvre la possibilité – y compris localement – à des restrictions de rassemblement et de circulation. 

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a indiqué lundi soir sur RTL « qu’il faudra prendre des mesures supplémentaires si la situation que nous constatons (…) se confirme et s’accélère encore ». Pour justifier cette menace, le secrétaire d’État a souligné que « le taux d’incidence du virus – c’est-à-dire le nombre de personnes contaminées pour 100.000 habitants – a augmenté, en 15 jours, de 50% » sur le territoire, et en particulier à Paris et en Île-de-France. Le Premier ministre, Jean Castex s’entretiendra mardi soir avec les principaux ministres concernés par la crise, quelques heures après le Conseil de défense sanitaire.

Gabriel Attal