Le graffeur décorait un boitier électrique pour la ville de Strasbourg (Crédit: DR)

Après une agression antisémite à Strasbourg, le parquet ouvre une enquête

Une enquête a été ouverte par le parquet de Strasbourg après une agression antisémite survenue mercredi 26 août. Un graffeur portant un t-shirt où il y avait écrit « Israël » a été « bousculé » par des jeunes, l’un d’eux traçant sur le sol « interdit aux juifs et aux salopes ». Sous contrat avec la ville de Strasbourg, le jeune graffeur était en train de décorer un boitier électrique et a été pris à partie ensuite par deux personnes rue Léon Blum, près d’une cité sensible. L’un des agresseurs lui a demandé de quitter les lieux et de changer de t-shirt. « Tu es juif, tu n’as rien à faire ici », a t-il lancé à sa victime. Le jeune homme s’est exécuté et est revenu ensuite terminer son travail mais a de nouveau été pris à partie. « Très traumatisé », il a porté plainte jeudi matin pour « menaces » et « injures raciales », selon son avocat Me Raphaël Nisand.

Gabriel Attal