Jean-François Delfraissy a salué les efforts réalisés dans la course à un vaccin contre le coronavirus (Crédit: capture d'écran vidéo)

« On peut imaginer des vaccins partiels » au premier trimestre 2021, selon le président du Conseil scientifique français

Le président du Conseil scientifique français, Jean-François Delfraissy, a salué lundi 24 août sur Franceinfo les efforts importants réalisés pour la découverte d’un vaccin contre le coronavirus dans le monde. « Un effort sans précédent autour du vaccin, avec 30 candidats », a jugé le responsable. Le professeur a ajouté: « On peut imaginer qu’on ait un, deux ou trois candidats, au premier trimestre 2021, qui seront des vaccins partiels et qui permettront d’apporter des éléments de réponse. »

Gabriel Attal