Les demandes émiraties de F35 sont antérieures à l'accord Israël-EAU (Crédit: capture d'écran YouTube/IISS)

Ministre émirati: « L’accord avec Israël devrait ouvrir la voie à la vente des F-35 américains »

L’accord récemment annoncé entre les Émirats Arabes Unis et Israël devrait ouvrir la voie à l’achat d’avions de combat américains F-35, a déclaré jeudi 20 août un haut responsable émirati, quelques heures après que le président américain Donald Trump a affirmé qu’il envisageait de vendre à l’État du Golfe les avions de guerre avancés. L’accord pour des relations normalisées avec Israël devrait supprimer « tout obstacle » à la vente des avions de combat, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Anwar Gargash, ajoutant que les demandes des EAU pour acheter les avions étaient antérieures à la nouvelle alliance.

« Nous avons des demandes légitimes qui sont là. Nous devrions les obtenir … toute l’idée d’un état de belligérance ou de guerre avec Israël n’existe plus », a indiqué Gargash dans une interview au think thank américain Atletic Council.

Gabriel Attal