(Crédit: Haim Zach/GPO)

Reuven Rivlin : de nouvelles élections seraient « un coup impardonnable »

Alors que le bras de fer s’enlise entre le leader du parti bleu Blanc Benny Gantz et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, le président Reuven Rivlin s’est fermement opposé à la possibilité de nouvelles élections. Pour lui, c’est tout simplement « inenvisageable ».

« Je ne reformulerai pas les avertissements que vous connaissez bien. Je dirai simplement ceci, en tant que citoyen de ce pays – ce n’est pas possible. Il est impossible que nous continuions à traiter cela comme s’il s’agissait d’une possibilité logique pendant que nous comptons nos morts », c’est ce qu’à déclaré le chef de l’état dans un communiqué. « Si vous nous y emmenez, vous, les élus de n’importe quel parti, vous porterez à ce pays un coup dur, douloureux et impardonnable. Protégez-nous contre cela », a-t-il encore ajouté.

Alors que la coalition peine à s’entendre sur le dossier sensible du budget de l’état, ces tractations pourraient bien envoyer les Israéliens aux urnes pour la quatrième fois depuis avril 2019.