Beyrouth : la solidarité internationale s’organise

Crédit: DR.

Lors d’une réunion organisée par la France et l’ONU, ce dimanche 9 août, les pays donateurs se sont engagés sur une aide de 250 millions d’euros, dont 30 millions de la part de la France.

Les pays donateurs espèrent ainsi récolter les sommes nécessaires pour répondre à l’urgence sanitaire au Liban… Car depuis la catastrophe, selon les Nations-Unies, plus de 250 000 personnes seraient hautement « vulnérables ».

Le patrimoine architectural de Beyrouth, ravagé par l’explosion, pourrait également disparaître à jamais selon les autorités. Des centaines de bâtiments classés sont en effet durement endommagés.