Tsahal a frappé en riposte à la tentative d'attaque à la frontière du Golan (Crédit: DR)

La Russie condamne les frappes aériennes de Tsahal en Syrie

La Russie a condamné l’Etat hébreu pour avoir frappé des positions militaires en Syrie lundi soir, en riposte à la tentative d’attaque à la frontière du Golan.

« Nous condamnons résolument ces actions et exprimons notre grave préoccupation face à une nouvelle dégradation des relations entre Israël et la Syrie. Nous mettons en garde les dirigeants israéliens contre une série d’actions qui sont lourdes de conséquences pour tout le Moyen-Orient », a affirmé un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Suite à ces frappes, l’armée israélienne avait déclaré qu’elle tenait la Syrie responsable de « toutes les actions » menées sur son territoire.

« En réponse à l’attaque terroriste qui a eu lieu le long de la barrière frontalière avec la Syrie, nous venons de viser des positions militaires, dont des postes d’observation, des systèmes de collecte de renseignements, l’artillerie antiaérienne et des systèmes de contrôle et de commandement », avait indiqué Tsahal lundi soir.