Le réseau social américain estime que les tweets de l'ayatollah Ali Khamenei sont de simples "tentatives d'intimidation de politique étrangère" (Crédit: DR)

Pour Twitter, les propos de l’ayatollah Khamanei appelant à « éliminer Israël » ne violent aucune règle de contenu

Les tweets dans lesquels le guide suprême iranien, Ali Khamenei, appelle à l’élimination d’Israël ne violeraient pas les règles de l’entreprise, d’après les déclarations d’un représentant de Twitter au Times of Israel. Selon ses règles de contenu, le réseau social américain indique que « vous ne devez pas non plus utiliser votre nom d’utilisateur (…) pour exprimer de la haine envers une personne, un groupe ou une catégorie protégée ». Mais la plateforme a estimé que les tweets de l’ayatollah Ali Khamenei étaient de simples « tentatives d’intimidation de politique étrangère ».

La responsable de la politique publique de Twitter pour Israël, Ylwa Pettersson, a justifié cette prise de position: « Nous avons une approche envers les dirigeants qui dit que les interactions directes avec d’autres personnalités publiques, les commentaires sur les questions politiques du jour ou les tentatives d’intimidation de politique étrangère sur les questions militaro-économiques ne violent en général pas nos règles ». Ylwa Petterson répondait à une question au cours d’une conférence vidéo avec le comité de la Knesset pour l’immigration, l’intégration et les affaires de la diaspora qui se réunissait pour soulever la question de l’antisémitisme.