Un policier a été blessé (Crédit: capture d'écran Twitter)

50 personnes arrêtées lors d’un nouvelle manifestation près de la résidence de Netanyahou à Jérusalem

Des milliers de personnes se sont rassemblées mardi soir de la rue Ben Maimon jusqu’à la place de Paris lors d’une nouvelle manifestation à Jérusalem. Des rues qui ont été bloquées à la circulation. Les protestataires se sont rassemblés devant la résidence du Premier ministre. Une mobilisation initiée par la gauche israélienne, des activistes anti-Netanyahou. Arborant des drapeaux noirs, ils ont accusé le chef du gouvernement de ne pas avoir su gérer la crise du coronavirus. Ils ont également exigé la démission de Benjamin Netanyahou. « La corruption de Netanyahou nous rend malades », « Netanyahou, démission », pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les manifestants. 

Des heurts ont éclaté avec la police, après que des émeutiers aient tenté de franchir les barrières de sécurité sur les lieux, ils ont également brûlé des poubelles. Les émeutiers ont aussi bloqué les voies du tramway à Jérusalem et causé de nombreux dégâts matériels. Un policier a été blessé. Au moins 50 personnes ont été arrêtées.

Ilana Ferhadian