Des slogans contre les policiers ont été entendus (Crédit: capture d'écran Twitter)

Troisième nuit consécutive de manifestation à Jérusalem contre le confinement local, 16 orthodoxes arrêtés

Pour la troisième nuit consécutive lundi 13 juillet, des orthodoxes de Jérusalem ont organisé des manifestations contre les fermetures de certains quartiers (Romena, Bar Ilan). La police en a arrêté seize. Des dizaines de personnes se sont rassemblées à l’entrée du quartier Romema, ont crié des slogans contre les forces de police et le gouvernement et incendié des bennes à ordures.

« Nous n’abandonnerons pas, c’est une guerre pour notre maison et nous n’autoriserons pas la discrimination dans l’État juif », a déclaré un manifestant au site d’information orthodoxe Kikar Hashabbat. « Nous prendrons toutes les mesures jusqu’à la levée de l’isolement et la police commencera à nous traiter comme des êtres humains. »

Gabriel Attal