Il a permis de faire découvrir des grands noms de la littérature au monde francophone (Crédit: Capture d'écran YouTube)

Mort de Semyon Mirsky, grand passeur de littérature israélienne en France

Le responsable des littératures en russe et en hébreu de la maison d’édition Gallimard Semyon Mirsky est décédé le 30 juin à l’âge de 81 ans. Il a permis de faire découvrir des grands noms de la littérature au monde francophone et parlait couramment sept langues. Pour Antoine Gallimard « son exigence intellectuelle, son érudition et sa curiosité ont profondément marqué toutes celles et tous ceux qui ont eu la chance de le connaître et de travailler avec lui ». Ce grand érudit était entré aux éditions Gallimard en 1990 en qualité de conseiller littéraire pour le russe et l’hébreu, en parallèle de son métier de journaliste.

Originaire de Biélorussie, il émigre avec sa famille en Israël en 1957. À partir de 1964, il enchaîne les postes dans différentes radios en tant que correspondant à l’étranger puis travaille en tant que rédacteur en chef. Semyon Mirsky avait fait la découverte d’auteurs tels que Zeruya Shalev, Alona Kimhi, Amir Gutfreund ou encore Meir Shalev. Il avait été l’invité de Yaël Scemama dans l’émisson « Katava » en janvier 2020 pour parler du livre Sous le signe du corbeau sur Radio J.