Le président uruguayen réfléchirait à placer le Hezbollah comme organisation terroriste (Crédit: Twitter président)

Le président uruguayen envisage de considérer le Hezbollah comme organisation terroriste

Le président uruguayen, Luis Alberto Lacalle Pou, a affirmé mercredi 20 mai lors d’un séminaire organisé par le Comité juif américain via l’application Zoom, qu’il pourrait considérer le Hezbollah libanais comme une organisation terroriste. A la question de savoir s’il avait l’intention de placer le Hezbollah sur la liste noire en tant qu’organisation terroriste, tout comme d’autres pays d’Amérique latine comme l’Argentine, le Paraguay et le Honduras, le chef de l’Etat uruguayen a répondu qu’il y réfléchissait. « Je ne veux pas donner d’assurance maintenant, parce que je veux le faire d’abord et ensuite m’y rapporter. Il y a dix mois, je n’ai pas dit non catégoriquement, mais maintenant j’espère changer d’avis. J’ai lu les propositions des pays d’Amérique du Sud qui ont leur propre liste et les arguments m’ont paru très solides », a ajouté le président.

Gabriel Attal