Mike Pompeo a déclaré à Benyamin Netanyahou qu'Israël a le droit de se défendre (Crédit: Kobi Gideon/GPO)

Mike Pompeo en Israël: « Le nouveau gouvernement est une opportunité pour promouvoir la paix »

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, est arrivé mercredi matin en Israël pour une visite éclair. Le chef de la diplomatie a rencontré le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, à Jérusalem. Lors d’une conférence de presse conjointe avant les réunions de travail, le chef du gouvernement israélien a déclaré que le plan de paix de l’administration Trump au Moyen-Orient – avec ses dispositions pour l’application de la souveraineté israélienne sur certaines parties de la Judée-Samarie, la pandémie de coronavirus et la coopération américano-israélienne contre Téhéran figuraient parmi les sujets de discussion de la visite de Pompeo.

Le responsable américain a présenté ses condoléances à Israël pour la mort du soldat golani de 21 ans, Amit Ben Yigal, tué mardi par un jet de pierre en judée-Samarie. « L’incident nous a rappelé l’importance de veiller à ce que le monde entier sache qu’Israël a le droit de se défendre, et l’Amérique vous soutiendra constamment dans cet effort. » Mike Pompeo a aussi souligné que le nouveau gouvernement qui prêtera serment jeudi à 13 heures, heure local, à la Knesset était « une opportunité de promouvoir la paix et la sécurité sur la base des accords que j’ai conclus avec le président Trump lors de la dernière visite à Washington en janvier. »

Il a également assuré que la campagne contre l’Iran portait ses fruits mais « qu’il y avait encore davantage à faire ». « Même durant cette pandémie, les Iraniens utilisent les ressources du régime des ayatollahs pour fomenter la terreur à travers le monde et ce, alors même que le peuple iranien souffre énormément, ce qui en dit long sur l’âme de ceux qui dirigent ce pays », a ajouté Mike Pompeo. Le secrétaire d’Etat américain s’entretiendra de tous ces sujets avec le chef du Likoud et devrait rencontrer Benny Gantz vers 13h30, heure locale.

Gabriel Attal