En ce moment Écouter la radio

Nucléaire iranien : le chef des services de renseignements militaires trouve qu’un mauvais accord est mieux que pas d’accord du tout

International.

Nucléaire iranien : le chef des services de renseignements militaires trouve qu’un mauvais accord est mieux que pas d’accord du tout
(Crédit : FDI)

Selon Aharon Haliva, les restrictions sur le programme nucléaire iranien dans le cadre de l'accord iranien sont meilleures pour Israël que le non-respect de l'accord. C’est ce qu’il a affirmé dimanche lors d’une réunion du cabinet de sécurité.

D’après le chef des services de renseignements de Tsahal, un compromis bancal, mais respecté par l’Iran favoriserait la surveillance du régime islamique par Israël, et laisserait plus de temps à Jérusalem et à l’armée pour se préparer à tous les scénario.

Des propos qui contrastent avec ceux du gouvernement israélien et du chef du Mossad, David Barnea, pour qui il faut investir dans un dialogue avec les Américains pour peser sur le contenu d'un futur accord.

ES

Galerie photos

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Nucléaire iranien : le chef des services de renseignements militaires trouve qu’un mauvais accord est mieux que pas d’accord du tout