En ce moment Écouter la radio

Un vendeur de tatouages d'Auschwitz s'excuse devant le tribunal pour une vente aux enchères

Israël.

Un vendeur de tatouages d'Auschwitz s'excuse devant le tribunal pour une vente aux enchères
(Crédit: DR)

Le vendeur anonyme qui a mis aux enchères des tatouages utilisés sur des prisonniers du camp d'extermination d'Auschwitz s'est excusé devant le tribunal pour la vente lors d'une audience ce mardi. "Je ne voulais faire de mal à personne", a-t-il affirmé, ajoutant qu'il envisageait de faire don des matrices à Yad Vashem. L'homme n'a pas comparu devant le tribunal et sa déclaration a été faite par ses avocats. À la fin de l'audience, la juge Rachel Orkabi a prolongé la suspension de la vente de ce qu'elle a décrit comme « l'horrible artefact de la Shoah ».

Obtenus auprès d'un collectionneur privé, les huit matrices en acier de la taille d'un ongle, chacune bordée d'épingles pour former des chiffres, auraient été enfoncées dans la chair des prisonniers avec de l'encre pour marquer leurs numéros de série, selon le commissaire-priseur Meir Tzolman. Son site Web l'avait jugé "le plus choquant des articles de l'Holocauste", avec une valeur de vente projetée de 30 000 à 40 000 dollars. Le tribunal de district de Tel Aviv a interrompu la vente des matrices au début du mois à la suite d'un plaidoyer de survivants de la Shoah.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Un vendeur de tatouages d'Auschwitz s'excuse devant le tribunal pour une vente aux enchères