(Crédit: DR)

Après le CCIF et BarakaCity, Jean Castex annonce de nouvelles dissolutions dans les semaines à venir

Un nouveau conseil de défense s’est tenu ce vendredi matin, une semaine après l’assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), plusieurs nouvelles mesures ont été annoncées. Emmanuel Macron, Jean Castex, les ministres de l’Intérieur Gérald Darmanin et de la Justice Eric Dupond-Moretti ont « fait le point sur les mesures nouvelles qui pourraient venir parachaver le projet de loi dit sur le séparatisme ». Le Premier ministre a annoncé que ce projet de loi, dévoilé début décembre, sera renforcé par deux nouvelles mesures. Le renforcement de la protection des fonctionnaires contre les pressions comme celles exercées à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) contre Samuel Paty et la proviseure du collège du Bois d’Aulne et la possibilité de sanctionner ceux qui mettent des informations personnelles en ligne mettant en danger la vie d’autrui. Après la dissolution du CCIF, de Barakacity cette semaine et de la mosquée de Pantin, Jean Castex a annoncé que d’autres dissolutions et fermetures interviendront dans les semaines à venir. Le gouvernement a indiqué que les « 1279 signalements » récemment adressés à « Pharos » – qui traque les contenus et les comportements illicites en ligne – « ont permis 27 interpellations ».

Gabriel Attal