(Crédit: Bureau de Yaïr Lapid)

Ra’am et Israël Beytenou signent l’accord de coalition de Yesh Atid

Le chef de l’opposition Yair Lapid a signé ce vendredi matin un accord historique avec le parti Ra’am. Le parti arabe islamiste sera le premier parti arabe de la coalition gouvernementale depuis la Liste arabe pour les bédouins et les villageois lors du premier mandat d’Yitzhak Rabin en tant que Premier…

(Crédit: capture d'écran Twitter)

Mansour Abbas appelle à une coopération judéo-arabe

Lors d’une conférence de presse diffusée à la télévision, le président du parti islamiste Ra’am, Mansour Abbas, a appelé à une coopération entre les communautés arabe et juive d’Israël, mais n’a pas indiqué quel candidat il recommanderait au président, Reuven Rivlin, pour former le prochain gouvernement. « Je tends la main…

(Crédit: capture d'écran Twitter)

Le parti proche du Hamas qui va décider de la coalition israélienne

Raam, c’est d’abord un mouvement avant d’être un parti. Et plus précisément le Mouvement islamique. Fondé en 1971 par le Sheikh Abdallah Nimer Darwish, le Mouvement Islamique d’Israël est aligné sur l’idéologie des Frères Musulmans, également commune au Hamas palestinien. Il prône l’avènement d’un califat, qui devra remplacer l’Etat d’Israël.…

(Crédit: Knesset)

Elections législatives du 23 mars: La course des lanternes rouges

A six jours des élections israéliennes, les petits partis qui plafonnent à 4 mandats, luttent pour se faire une place dans la prochaine Knesset. On a évoqué il y a quelques jours les défis tactiques qui se posent aux quatre principaux partis en course pour le scrutin du 23 mars.…

(Crédit: Liste arabe unie)

3 des 4 partis arabes s’entendent pour une liste commune sans le parti Raam

Après avoir échoué à parvenir à un accord ces dernières semaines, la Liste arabe unie a annoncé mercredi soir qu’elle se présenterait aux élections législatives israélienne du 23 mars sans la formation Ra’am. Les trois factions restantes – Hadash, Balad et Ta’al – ont accepté de rester sous le nom…