En ce moment Écouter la radio

Le Premier ministre soudanais démissionne

International.

Le Premier ministre soudanais démissionne
(Crédit : Twitter)

Le Premier ministre soudanais, Abdalla Hamdok, a annoncé dimanche 2 janvier qu'il avait démissionné dans une impasse politique à la suite d'un coup d'État militaire qui a fait dérailler la transition fragile du pays. "J'ai fait de mon mieux pour empêcher le pays de sombrer dans la catastrophe", a déclaré Abdalla Hamdok, s'adressant à la nation. « Compte tenu de la fragmentation des forces politiques et des conflits entre les composantes (militaires et civiles) de la transition… malgré tout ce qui a été fait pour parvenir à un consensus… cela ne s'est pas produit », a-t-il affirmé. Le Soudan « traverse un tournant dangereux qui menace toute sa survie », a-t-il ajouté.

Les forces de sécurité soudanaises se sont déployées en grand nombre plus tôt dimanche, dressant des barrages routiers dans la capitale Khartoum au milieu des appels à des rassemblements en faveur de la démocratie à la « mémoire des martyrs » tués lors de récentes manifestations. Les forces ont ensuite été vues en train de tirer des grenades lacrymogènes lors d'un rassemblement de milliers de personnes devant le palais présidentiel de Khartoum exigeant un régime civil. Les communications, y compris Internet et les lignes téléphoniques, ont été sévèrement restreintes, car des officiers armés ont utilisé des conteneurs maritimes pour bloquer les principaux ponts sur le Nil reliant Khartoum à sa banlieue.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Le Premier ministre soudanais démissionne