En ce moment Écouter la radio

Ara Toranian sur Radio J : "La classe politique française doit se préoccuper du sort de l’Arménie"

International.

Ara Toranian sur Radio J : "La classe politique française doit se préoccuper du sort de l’Arménie"
(Crédit : DR)

Ara Toranian, co-président du CCAF et directeur du magazine mensuel Les Nouvelles d’Arménie, était au micro d’Ilana Ferhadian, ce vendredi matin à 7h45 dans le Morning de Radio J. Il est revenu sur la visite de Valérie Pécresse, candidate des Républicains à l’élection présidentielle, en Arménie.

Alors qu’Éric Zemmour s’était rendu dans le pays il y a plusieurs jours, la candidate LR à la présidentielle et présidente du Conseil régional d’Île-de-France Valérie Pécresse, a aussi souhaité mettre en avant sa défense des chrétiens d’Orient dans ce petit pays de trois millions d’habitants, coincé entre l’Iran, la Turquie et l’Azerbaïdjan. 

Un voyage nécessaire pour Ara Toranian : « Valerie Pécresse est très engagée pour l’Arménie, je la connais depuis longtemps, il fallait un certain courage politique de se rendre au Haut-Karabagh ».

https://twitter.com/vpecresse/status/1473892681197699073?s=20

"L'important c'est de parler de l'Arménie".

Toutefois, certains regards critiques ont évoqué une volonté de « capter l'électorat catholique conservateur » et de récupérer les voix des électeurs d’origine arménienne, surtout après la visite d’Éric Zemmour. Cela a très peu d’importance pour Ara Toranian, qui indique : « On veut faire de l’Arménie un argument de campagne mais il faut bien se rappeler qu’il s’agit d’un pays abandonné qui rencontre énormément de difficultés… donc toute exposition médiatique est bonne à prendre les gens doivent savoir ce qui s’y passe ».Le co-président du CCAF est aussi revenu sur la guerre du Haut-Karabagh à l’automne 2020 : « La situation est particulièrement dangereuse à cause de l’occupation de l’Arménie par l’Azerbaïdjan. Il reste un dixième du territoire historique arménien, et on veut nous l’enlever. Chaque jour des arméniens sont fait prisonniers et sont torturés. La France doit prendre ses responsabilités et la classe politique française doit s’en préoccuper », a expliqué le directeur des Nouvelles d’Arménie. 

https://twitter.com/avecValerie/status/1473361282988449797?s=20

Un "Parc des Trophées"...

De la défaite des Arméniens, et de cette guerre, est d’ailleurs né un musée : le « Parc des Trophées » un parc de plusieurs hectares qui met en scène «l'humiliation des arméniens » selon les azéris, qui y exposent des photos, des mannequins dans des postures humiliantes. Montré aux enfants, il s’agit bien d’une « attraction » aujourd’hui, nous dit Ara Toranian qui ajoute : « Il y a un véritable racisme structurel des Azéris envers les Arméniens ».

Alexandra Senigou

if-toranian-241221-1

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Ara Toranian sur Radio J : "La classe politique française doit se préoccuper du sort de l’Arménie"