En ce moment Écouter la radio

Israël devra réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 27% d'ici 2030, la chronique de Jean-François Strouf

International.

Israël devra réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 27% d'ici 2030, la chronique de Jean-François Strouf
(Crédit: DR)

Dans sa chronique à 7h20 ce jeudi matin, Jean-François Strouf, directeur Adjoint de l’Espace Culturel et Universitaire Juif d’Europe (ECUJE) et président de JudaïQual – Réparons Le Monde est revenu dans le Morning au micro d’Ilana Ferhadian sur Radio J, sur l'écologie et la place d'Israël dans le monde dans ce domaine.

Depuis la Cop’21 de 2015, et le retrait des Etats-Unis des accords de Paris, une forte période de stagnation concernant les démarches climatiques a été observée. Une période durant laquelle les experts du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), n'ont cessé d’alerter sur les dangers du réchauffement climatique. Le monde, les associations environnementales, et la jeunesse européenne se sont levés pour appeler à l’action. Selon Jean-François Strouf, ces différentes mobilisations ont motivé le gouvernement israélien à annoncer la création d’une loi pour le climat.

Gila Gamliel, ministre israélienne de l’environnement, a ainsi déclaré que l'Etat hébreu devra réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 27% d’ici 2030, et 85% d’ici 2050. Dans ce sens, le ministère de la protection de la nature et de l’environnement d'Israël a publié un mémorandum de loi sur le climat. Son but est de réduire les émissions de gaz à effet de serre, et de se préparer aux effets que pourrait engendrer la crise climatique. Ce mémorandum comprend l'établissement d'objectifs nationaux, passant par  la création d’un comité d'experts indépendants, pour accompagner le traitement de la question par le gouvernement, et la création de mécanismes de contrôle. Le projet sera rendu public dans les prochains jours. Il vise à mettre Israël en conformité avec les 18 pays de l’OCDE déjà dotés des "lois climat".

Pour Jean-François Strouf, il est difficile de mobiliser des millions de citoyens sur l’environnement sans que l'État israélien accompagne sa population. C’est dans ce sens que le Premier ministre israélien sera présent à la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques, en novembre prochain.

Lissa Dasylva.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Israël devra réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 27% d'ici 2030, la chronique de Jean-François Strouf