En ce moment Écouter la radio

Covid-19: Le gouvernement israélien réfléchit à de nouvelles restrictions pour limiter le nombre de ressortissants autorisés à rentrer dans le pays

Israël.

Covid-19: Le gouvernement israélien réfléchit à de nouvelles restrictions pour limiter le nombre de ressortissants autorisés à rentrer dans le pays
(Crédit: DR)

La Haute Cour de justice a supprimé toutes les mesures en vigueur concernant les entrées à l'aéroport international Ben Gourion, notamment le nombre maximal fixé à 3000 passagers autorisés à entrer chaque jour sur le territoire israélien. Ces restrictions seront levées à partir de samedi.

Que faire pour restreindre le trafic aérien et les déplacements alors que, depuis près de deux mois, les Israéliens ne peuvent pas rentrer librement dans leur pays ? Le gouvernement revoit sa copie après la décision de la Haute Cour de justice de suspendre à partir de samedi les restrictions limitant le nombre de ressortissants autorisés à rentrer en Israël.
Une équipe conjointe composée de représentants du Conseil national de sécurité et des ministères  de la Santé, des Transports et de la Justice planche sur d'autres mesures.

(Crédit: DR)

Hier, la Haute Cour suprême a estimé que les limitations en vigueur sont "inconstitutionnelles" et "violent le droit fondamental d'entrer et de sortir d'Israël ainsi que d'autres droits". Selon le tribunal, la jauge maximale fixée à 3000 passagers autorisés quotidiennement à entrer dans le territoire israélien enfreint "de manière disproportionnée les droits civils" et n' pas été décidée sur la base de données et d’informations vérifiées. Les membres du tribunal concluent que "au lieu d'investir des efforts et des ressources pour encadrer la mise en quarantaine après leur retour, le gouvernement a choisi d'imposer un régime de quotas d'entrée, plus simple à mettre en œuvre mais qui enfreint les droits fondamentaux".

(Crédit: Cour suprême)

Le coordinateur en charge de la lutte contre le coronavirus, le professeur Nachman Ash, a qualifié la décision de la Haute Cour d'"inquiétante". Selon l'ancien médecin-chef de l'armée et ex-chef de la division santé de la caisse de santé Maccabi, cela "pourrait entraîner une [nouvelle] forte vague d'épidémie en Israël" alors que le pays connaît actuellement des "chiffres encourageants". Le vice-ministre de la Santé Yoav Kisch et le président de la Knesset Yariv Levin ont également critiqué la décision.
Les taux de positivité de la Covid-19 en Israël sont actuellement au plus bas depuis trois mois.

Christophe Dard

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Bé'houkotai - 31 Mai/01 Juin
Covid-19: Le gouvernement israélien réfléchit à de nouvelles restrictions pour limiter le nombre de ressortissants autorisés à rentrer dans le pays