En ce moment Écouter la radio

Tsahal estime que la majeure partie du réseau de tunnels du Hamas est toujours en « bon état de fonctionnement »

Israël.

Tsahal estime que la majeure partie du réseau de tunnels du Hamas est toujours en « bon état de fonctionnement »
Une image diffusée le 7 avril 2024 montre un tunnel de 900 mètres de long découvert par l'armée israélienne dans le quartier d'al-Amal à Khan Younis - FDI

Après neuf mois de guerre, une grande partie du réseau de tunnels du Hamas est toujours en « bon état de fonctionnement » dans de nombreuses parties de Gaza, et le groupe terroriste a toujours la capacité d'organiser des raids près de la frontière avec Israël et peut-être même à travers elle, ont rapporté lundi les médias hébreux.

Les tunnels du Hamas sont en bon état dans les camps de réfugiés du centre de Gaza, dans la majeure partie de Rafah au sud et à Shejaiya au nord, selon la chaîne d'information Channel 12, qui cite ce qu'elle dit être une évaluation récemment rédigée par Tsahal.

À Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, de nombreux tunnels ciblés par Tsahal ont été réparés, tout comme les usines de la région qui produisent le béton pour construire les tunnels, selon le rapport.

Même si l'armée israélienne s'est concentrée ces dernières semaines sur la lutte contre le Hamas à Rafah, des tunnels fonctionnels dans la région permettent aux terroristes de se rapprocher de la frontière israélienne, et seules quelques routes ont été détruites sur la route Philadelphie, le long de la frontière entre Gaza et l'Égypte, selon le rapport.

Les tunnels dans la ville de Gaza sont dans un état moyen à bon et permettent au Hamas de se rapprocher de la frontière israélienne, a-t-il ajouté.

Dans l’ensemble, si la guerre devait prendre fin maintenant, selon le rapport, « le Hamas aurait toujours la capacité d’organiser une incursion près de la frontière et peut-être même de l’autre côté, [quoique] pas à l’échelle du passé. »

Le rapport souligne que l'armée israélienne continue de se concentrer sur la lutte contre le réseau de tunnels du Hamas et qu'elle le détruit progressivement, y compris près de la frontière. Cependant, le rapport indique que les chefs des brigades de défense civile des communautés frontalières qui ont lu le document sont préoccupés par ses conclusions et souhaitent que la neutralisation des tunnels soit effectuée en priorité.

Les escadrons de défense civile ont été parmi les premiers à répondre au massacre du 7 octobre perpétré par le Hamas, et nombre d'entre eux ont lutté pendant des heures pour défendre seuls leurs communautés avant que les forces de sécurité ne puissent réagir.

Néanmoins, le rapport note que les chefs militaires, « compte tenu des réalisations à ce jour » dans la guerre, ont toujours déclaré que si un accord peut être négocié avec le Hamas, « il est juste d’arrêter maintenant pour récupérer les otages ».

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Tsahal estime que la majeure partie du réseau de tunnels du Hamas est toujours en « bon état de fonctionnement »