En ce moment Écouter la radio

"Personne ne sait combien d'otages israéliens sont encore en vie", a déclaré un responsable du Hamas à CNN

Israël.

"Personne ne sait combien d'otages israéliens sont encore en vie", a déclaré un responsable du Hamas à CNN
Le porte-parole du Hamas, Osama Hamdam - Capture d'écran YouTube

"Personne n'a la moindre idée" du nombre de 120 otages restants à Gaza qui sont encore en vie, a admis le responsable du Hamas, Osama Hamdan , actuellement basé au Liban, dans une interview accordée jeudi à CNN.

Hamdam s'est entretenu avec le journaliste de CNN Ben Wedeman à Beyrouth, où il a déclaré que le Hamas "avait besoin d'une position claire d'Israël pour accepter le cessez-le-feu, un retrait complet de Gaza et laisser les Palestiniens déterminer eux-mêmes leur avenir", a-t-il déclaré, cité par CNN. , "la reconstruction, la (levée) du siège… et nous sommes prêts à discuter d'un accord équitable sur l'échange de prisonniers."

Il a ajouté dans l’interview qu’une question clé pour l’accord de cessez-le-feu était sa durée, affirmant qu’Israël n’avait pas l’intention de suivre toutes les étapes de l’accord.

Détourner toute responsabilité du Hamas
Le reportage de CNN décrit ensuite Hamdan « détournant à plusieurs reprises toute question sur le rôle du Hamas dans les souffrances des Palestiniens à Gaza ». Il a déclaré que le massacre du 7 octobre qui a conduit à la guerre à Gaza était une « réaction contre l’occupation ».

Le responsable du Hamas a également rejeté les informations citées par CNN selon lesquelles le chef de l'organisation terroriste, Yahya Sinwar , a déclaré que les dizaines de milliers de morts "étaient des sacrifices nécessaires". CNN a également noté que Hamdan n'avait fourni aucune preuve lorsqu'il avait déclaré que la récente opération de sauvetage de quatre otages menée par Tsahal avait également entraîné la mort de trois autres otages.

Lorsque Hamdan a été interrogé sur les abus subis par les otages pendant leur captivité, il a de nouveau rejeté la faute sur Israël.

"C'est à cause de ce qu'Israël a fait à Gaza. Parce que (personne ne peut) gérer ce qu'Israël fait, bombardant chaque jour, tuant des civils, tuant des femmes et des enfants... ils l'ont vu (de) leurs propres yeux", a-t-il déclaré. » Il a également affirmé à tort que les otages libérés, après avoir regardé les photos d’avant et d’après leur libération, « étaient meilleurs qu’avant ».

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
"Personne ne sait combien d'otages israéliens sont encore en vie", a déclaré un responsable du Hamas à CNN