En ce moment Écouter la radio

Benyamin Netanyahou : "Arrêter la guerre maintenant nuirait à la sécurité d'Israël pendant des générations"

Israël.

Benyamin Netanyahou : "Arrêter la guerre maintenant nuirait à la sécurité d'Israël pendant des générations"
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu prononçant un discours télévisé le 7 octobre 2023 - Capture d'écran GPO

Lors d'une conférence de presse à Tel-Aviv, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a une nouvelle fois promis que la guerre contre le Hamas "se poursuivrait sur tous les fronts, jusqu'à ce que tous les objectifs que nous nous sommes fixés soient atteints". "La victoire prendra encore de longs mois", a-t-il indiqué, "mais nous sommes déterminés à l'obtenir". Le Premier ministre a rejeté l'idée qu'Israël ne pouvait pas gagner, idée qui, selon lui, est diffusée par les médias israéliens. Son gouvernement,  "ne fera aucun compromis sur une victoire totale contre le Hamas". "Nous visons une victoire totale - pas seulement pour frapper le Hamas, pas seulement pour l'endommager, pas pour un autre round avec le Hamas", a ajouté Netanyahou.

"Nous continuerons à nous battre à pleine puissance jusqu'à ce que nous ayons atteint tous nos objectifs : le retour de tous nos otages - et je le répète, seule la pression militaire conduira à leur libération, l'élimination du Hamas, et la certitude que Gaza ne représentera plus jamais une menace pour Israël. Il n'y aura plus de mouvement qui éduque au terrorisme, finance le terrorisme et envoie des terroristes contre nous".

Arrêter la guerre avant cela "nuirait à la sécurité d'Israël pendant des générations", a-t-il ajouté, précisant que cela enverrait un message de faiblesse aux ennemis d'Israël. "Sans une victoire totale contre le Hamas, le prochain massacre ne sera qu'une question de temps", a-t-il martelé. Netanyahou a souligné que la victoire totale signifie que Gaza sera désarmée, avec un contrôle total de la sécurité par Israël et un contrôle israélien sur tout ce qui entre dans Gaza.

Concernant les informations de la chaîne NBC selon lesquelles les États-Unis se préparent à la création d'un État palestinien "au lendemain" de son mandat, M. Netanyahou déclare qu'un tel jour inclurait la création d'un État palestinien, qu'il est déterminé à bloquer. Il a ajouté que la plupart des citoyens israéliens sont également opposés à la création d'un État palestinien. "Cela contredit donc l'idée de l'autonomie [des Palestiniens]. Et alors ? Je dis cette vérité à nos amis américains et j'ai également mis un terme à la tentative de nous imposer une réalité qui nuirait à la sécurité d'Israël", a affirmé le Premier ministre.

Il a toutefois assuré que cela n'empêchera pas Israël d'étendre le cercle de la paix à de nouveaux pays arabes, "avec nos amis américains". Netanyahou a aussi réaffirmé que le conflit avec les Palestiniens ne portait pas sur "l'absence d'un État, mais sur l'existence d'un État - un État juif", et déclaré que chaque territoire qu'Israël quitte entraîne le terrorisme en Israël. Quel que soit l'accord envisagé, "Israël doit conserver le contrôle de la sécurité sur tout le territoire situé à l'ouest du Jourdain".

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Benyamin Netanyahou : "Arrêter la guerre maintenant nuirait à la sécurité d'Israël pendant des générations"