En ce moment Écouter la radio

Le Hamas s’entraînait en pleine vue des soldats à la frontière de Gaza, le 3 octobre

Israël.

Le Hamas s’entraînait en pleine vue des soldats à la frontière de Gaza, le 3 octobre
Des terroristes du Hamas s'entraînent le 3 octobre, quelques jours avant l'attaque meurtrière du groupe terroriste contre le sud d'Israël - Capture d'écran

Quatre jours avant l’attaque brutale du groupe terroriste contre le sud d’Israël le 7 octobre, des escouades de terroristes du Hamas étaient en train de s’entraîner sous les yeux des postes d’observation et des caméras de surveillance de l’armée israélienne le long de la frontière, selon un reportage télévisé diffusé mercredi soir.

Nissan Lisha, le père du caporal Dvir Lisha, 21 ans, un soldat Golani qui a été tué alors qu’il combattait les terroristes dans le sud le 7 octobre, a déclaré à la Douzième chaîne que son fils lui avait parlé des exercices du Hamas le 3 octobre, dans le groupe WhatsApp de la famille.

« Si quelqu’un cherche une activité divertissante pendant Souccot, il est le bienvenu à la frontière de Gaza – le Hamas est en train de faire une démonstration stupéfiante de ses capacités militaires », a écrit le soldat dans un message adressé à sa famille. Il a également partagé une capture d’écran d’une vidéo de sécurité de la frontière de Gaza montrant une vingtaine de terroristes du Hamas se tenant en formation autour d’une jeep, fusils d’assaut armés à un angle de 45 degrés, et tirant sur ordre.

Le père en deuil a dit que son fils avait vu les exercices depuis la base d’entraînement de Tsahal à Zikim, à moins de cinq kilomètres de la frontière de Gaza, l’une des bases qui a été infiltrée par les terroristes du Hamas le 7 octobre. Il a souligné que ce que son fils avait observé ne relevait pas du « renseignement », mais plutôt d’images de surveillance régulières provenant de caméras placées le long de la « clôture intelligente », également connue sous le nom de « mur de fer« . Cette barrière fortifiée de 65 kilomètres, qui a coûté 3,5 milliards de shekels et dont la construction a duré plus de trois ans, était censée éliminer la menace d’attaques transfrontalières par des tunnels depuis l’enclave palestinienne.

« Les signes étaient clairs », a-t-il déclaré lors de l’interview accordée à la Douzième chaîne.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Le Hamas s’entraînait en pleine vue des soldats à la frontière de Gaza, le 3 octobre