En ce moment Écouter la radio

Répression à Teheran : l’Iranienne Narges Mohammadi, Nobel de la paix emprisonnée, à nouveau condamnée

International.

Répression à Teheran : l’Iranienne Narges Mohammadi, Nobel de la paix emprisonnée, à nouveau condamnée
La Nobel de la Paix, Narges Mohammadi - DR

Les résistantes courageuses font  face au régime impitoyables des Mollahs et la prix Nobel de la paix vient d’être condamnée à de la prison.

Incarcérée depuis 2021 à Téhéran, la militante des droits humains de 51 ans a été condamnée à une nouvelle peine de prison de 15 mois pour «propagande» contre la République islamique.

La Nobel de la Paix Narges Mohammadi, incarcérée depuis 2021 à Téhéran, a été condamnée à une nouvelle peine de prison de 15 mois pour «propagande» contre la République islamique, a annoncé sa famille dans un communiqué publié sur Instagram.

Narges Mohammadi a été condamnée en outre à deux ans d'interdiction de séjourner à Téhéran, deux ans d'interdiction de sortie du territoire et deux ans d'interdiction de téléphone portable «après sa libération, totalement imprévisible à ce stade», précise la famille 

Il s'agit de la cinquième condamnation, dont trois sont liées à ses activités en prison, de la militante des droits humains de 51 ans, depuis sa dernière arrestation en mars 2021. Au total, elle a été condamnée à 12 ans et trois mois d'incarcération et 154 coups de fouet, ajoute le texte sur Instagram.

Narges Mohammadi avait refusé de comparaître à son procès le 19 décembre, déniant toute légitimité à la cour révolutionnaire qui l'a jugée. «Le jugement ressemble à un communiqué politique contre Narges Mohammadi, l'accusant d'encourager les opinions contre le régime islamique pour semer le chaos. Elle est accusée d'agir pour le compte des ennemis du pays», indique le texte de la famille.

Narges Mohammadi, récipiendaire du Nobel de la paix «pour son combat contre l'oppression des femmes en Iran et sa lutte pour la promotion des droits humains et la liberté pour tous», a été maintes fois condamnée et emprisonnée depuis 25 ans pour son engagement contre le voile obligatoire pour les femmes et la peine de mort. Elle est l'un des principaux visages du soulèvement «Femme, Vie, Liberté» en Iran.

Michel Zerbib

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Répression à Teheran : l’Iranienne Narges Mohammadi, Nobel de la paix emprisonnée, à nouveau condamnée