En ce moment Écouter la radio

Les entreprises néerlandaises refusent de publier des panneaux publicitaires représentant des otages israéliens

International.

Les entreprises néerlandaises refusent de publier des panneaux publicitaires représentant des otages israéliens
Affiches conçues pour la campagne d'affichage dans tous les Pays-Bas - LAPAM

Aux Pays-Bas, des entreprises ont refusé de publier des panneaux publicitaires avec des photos d'otages israéliens détenus par le Hamas avant le procès pour génocide israélien devant la Cour internationale de Justice de La Haye.

La Direction nationale de la diplomatie publique, par l'intermédiaire de l'Agence de publicité gouvernementale, a préparé une campagne d'affichage à travers les Pays-Bas pour sensibiliser à la libération des otages du Hamas avant le procès de La Haye. 

La campagne devait être lancée dans le cadre d'un programme de relations publiques et de diplomatie à multiples facettes entourant l'audience devant la Cour internationale de Justice à La Haye au cours de laquelle l'Afrique du Sud a accusé Israël d'avoir commis des actes de génocide contre les Palestiniens à Gaza. 

Les panneaux d'affichage conçus pour la campagne présentent différentes photos de personnes enlevées, mentionnant leurs noms et le fait qu'elles sont en captivité à Gaza, sous la légende « Il/Elle ne peut pas témoigner aujourd'hui ».

Le principal message véhiculé par ces panneaux publicitaires est le fait que 136 Israéliens kidnappés sont retenus captifs par le Hamas et ne peuvent pas témoigner au procès de La Haye. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Les entreprises néerlandaises refusent de publier des panneaux publicitaires représentant des otages israéliens