En ce moment Écouter la radio

À l’ONU, Erdan présente un gâteau à l’occasion du premier anniversaire de Kfir Bibas

International.

À l’ONU, Erdan présente un gâteau à l’occasion du premier anniversaire de Kfir Bibas
L'ambassadeur israélien à l'ONU, Gilad Erdan, présente un gâteau à Kfir Bibas à l'occasion de son premier anniversaire en captivité avec le Hamas - Capture d'écran Channel 12

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Gilad Erdan, a marqué le premier anniversaire de Kfir Bibas, le plus jeune otage détenu par le Hamas, en sortant un gâteau pour l’enfant lors d’un discours à l’ONU mardi.

Kfir Bibas avait presque 10 mois lorsqu’il a été enlevé avec son frère de quatre ans Ariel et leur mère Shiri Bibas32 ans, de leur maison du kibboutz Nir Oz, le 7 octobre, lors de l’assaut meurtrier du Hamas dans le sud d’Israël.

Le père de famille Yarden Bibas, 34 ans a été emmené à Gaza séparément du reste de sa famille, et ils sont toujours retenus en otage.

« Si vous ignorez la souffrance de nos enfants, la souffrance du bébé Kfir, je me tiendrai ici aujourd’hui pour marquer le premier anniversaire de Kfir. Je vous rappellerai votre obligation morale de lutter pour Kfir et son droit de fêter son anniversaire », déclare Erdan à la tribune, en dévoilant un gâteau.

« Ce gâteau est pour vous, vous êtes la raison pour laquelle Israël se bat jour et nuit », ajoute-t-il.

Le Hamas a affirmé que la famille Bibas avait été tuée dans un bombardement israélien – même si le gouvernement israélien n’a pas confirmé cette accusation du groupe terroriste qu’il a qualifiée de « cruelle ».

L’armée israélienne a déclaré que les allégations du Hamas concernant la famille Bibas n’avaient pas été vérifiées, les a qualifiées de « terrorisme psychologique » et a fait remarquer que des groupes terroristes de Gaza avaient déjà annoncé qu’une otage israélienne avait été tuée lors d’une frappe de Tsahal, avant de la relâcher, en vie, plusieurs semaines plus tard.

Il resterait 129 otages des quelque 250 qui avaient été enlevés le 7 octobre sur le sol israélien entre les mains du Hamas à Gaza – tous ne seraient pas vivants. 105 civils avaient été libérés au cours d’une trêve d’une semaine qui avait eu lieu à la fin du mois de novembre. Quatre otages avaient recouvré la liberté avant cette pause dans les combats et une soldate avait été secourue par l’armée. Les corps sans vie de huit captifs ont aussi été retrouvés et trois otages ont été accidentellement tués par les militaires.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
À l’ONU, Erdan présente un gâteau à l’occasion du premier anniversaire de Kfir Bibas