En ce moment Écouter la radio

Hassan Nasrallah promet de répondre à Saleh al-Arouri et met en garde contre un combat "sans limites" si Israël entre en guerre

International.

Hassan Nasrallah promet de répondre à Saleh al-Arouri et met en garde contre un combat "sans limites" si Israël entre en guerre
Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah - X

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a mis en garde Israël contre une guerre contre le Liban dans un discours télévisé mercredi, un jour après qu'une frappe imputée à Israël a tué le numéro deux politique du Hamas, le chef terroriste Salah al-Arouri, dans un bastion du Hezbollah dans la banlieue sud de Beyrouth.

"Si l'ennemi envisage de mener une guerre contre le Liban, nous combattrons sans retenue, sans règles, sans limites et sans restrictions", a déclaré Nasrallah dans son discours, prévu pour commémorer le quatrième anniversaire de la mort de l'Iran. Le général Qassem Soleimani du Corps des Gardiens de la révolution islamique.

« Nous n’avons pas peur de la guerre », a déclaré Nasrallah, mais n’a pas émis de menace concrète de déclencher la guerre. "Pour l'instant", a-t-il déclaré, "nous combattons en première ligne selon des calculs minutieux".

Le groupe terroriste libanais soutenu par l'Iran et le Hamas ont accusé Israël d'avoir tué Arouri à Dahiyeh, à Beyrouth, mardi soir, Nasrallah décrivant l'attaque comme un « crime majeur et dangereux » qui « ne restera pas sans réponse ni impuni » – réitérant une menace. faite par le groupe lui-même mardi.

La frappe qui a tué al-Arouri marquait « la première fois qu'ils ciblent la banlieue sud de cette manière depuis 2006 », a déclaré Nasrallah, en référence à la Seconde Guerre du Liban de cette année-là, qui avait vu la banlieue sud de Beyrouth bombardée.

Israël avait envoyé des « messages » pour indiquer qu’il « n’avait pas l’intention de cibler le Liban ou le Hezbollah », mais qu’il était plutôt en train de « régler des comptes » avec les dirigeants du Hamas, a ajouté le chef du Hezbollah.

Le porte-parole de l'armée israélienne, Daniel Hagari, n'a pas commenté directement l'assassinat d'al-Arouri, mais a déclaré mardi soir que l'armée était « hautement préparée à tout scénario » qui pourrait en résulter.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Hassan Nasrallah promet de répondre à Saleh al-Arouri et met en garde contre un combat "sans limites" si Israël entre en guerre