En ce moment Écouter la radio

Le sondage qui inquiète : 45% des Français musulmans voient dans le massacre du 7 octobre un acte de «résistance contre la colonisation»

France.

Le sondage qui inquiète : 45% des Français musulmans voient dans le massacre du 7 octobre un acte de «résistance contre la colonisation»
Manifestation pro palestinienne à Paris - Capture d'écran vidéo

Une étude Ifop dévoile ce lundi 18 décembre ce que pensent les Français musulmans de l’attaque terroriste du Hamas contre Israël le 7 octobre dernier. Certains résultats sont inquiétants pour la France.

Une majorité de Français de confession musulmane condamne les attaques terroristes perpétrées par le Hamas en territoire israélien le 7 octobre dernier. Mais une majorité limitée, 45% d’entre eux qualifiant d'«action de résistance contre la colonisation» cette journée où 1129 civils et militaires ont trouvé la mort, et où 240 personnes ont été prises en otage

C’est ce que révèle un sondage Ifop pour le magazine Écran de Veille, consacré à la lutte contre les fanatismes. L'étude dévoile les divergences de points de vue entre les Français musulmans et le reste de la population. «Les atrocités commises ce jour-là contre des civils israéliens semblent moins susciter d'indignation dans les rangs des musulmans», commente François Kraus, directeur du pôle Politique et Actualités de l'Ifop. Une faible majorité dénonce les actions du Hamas, ce qui dénote une différence de sensibilité dans la manière dont l’horreur a été perçue.

Le terme «d’acte terroriste» n’est utilisé que par 29% des Français musulmans contre 54% du reste de l’opinion publique

Une minorité, mais pas moins significative, de 19% des Français musulmans déclare se sentir «solidaires» à l’égard du Hamas (contre 3% pour le reste de la population). Minorité qu’il faut cependant dissocier des musulmans soutenant la Palestine (pas le Hamas) sur un principe de solidarité religieuse (59%). Chez les jeunes de moins de 25 ans, ce pourcentage augmente à près d’un quart des interrogés (24%) et 28% pour les plus religieux d’entre eux. Autre écart de perception, dans la sémantique utilisée pour qualifier les événements, les Français musulmans sont 62% à parler de «nettoyage ethnique» pour qualifier les opérations israéliennes en Judée-Samarie. Pour le reste de la population, ce point de vue est minoritaire (38%).

C’est en revanche sur la question de la répercussion du conflit en France que les Français musulmans et le reste de la population s’accordent. Ils sont respectivement 76% et 82% à craindre une importation du conflit israélo-palestinien. Et le traitement des médias est estimé trop favorable à Israël

Les deux tiers des Français musulmans interrogés (67%) dénoncent une différence notable dans le traitement médiatique du conflit. Ils estiment que les médias offrent un angle du conflit «plutôt favorable» à Israël. En moyenne, plus le niveau de diplôme est élevé, plus ce sentiment se renforce. La part des Français musulmans qui pointent une position partiale des médias passe à 79% dans cette catégorie. Plus des trois quarts de ceux-ci disent avoir voté en faveur de Jean-Luc Mélenchon lors des dernières élections présidentielles. Le patron de LFI a d’ailleurs fait polémique à plusieurs reprises en refusant de qualifier de «terroristes» les assaillants du 7 octobre ou encore en évoquant un «génocide» en cours à Gaza. Par contraste, seuls 38% de la population française partagent cet avis quant à une partialité des médias.

Le positionnement de la France sur le conflit est, quant à lui, critiqué par une majorité de Français musulmans

58% d’entre eux considèrent que la France a une position alignée sur celle d’Israël, contre 20% pour la moyenne nationale. François Kraus, directeur du pôle Politique et Actualités de l'Ifop, délivre trois raisons à cette perception : «Il faut sans doute y voir l'impact de l'interdiction initiale des manifestations en soutien aux Palestiniens, les positions controversées de certaines membres de la majorité sur le conflit ou encore la promesse d'Emmanuel Macron de s'engager dans une coopération militaire aux côtés d'Israël».

Michel Zerbib

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Le sondage qui inquiète : 45% des Français musulmans voient dans le massacre du 7 octobre un acte de «résistance contre la colonisation»