En ce moment Écouter la radio

Sondage palestinien : le soutien au Hamas a triplé en Judée-Samarie, 88 % souhaitent la démission de Mahmoud Abbas

Israël.

Sondage palestinien : le soutien au Hamas a triplé en Judée-Samarie, 88 % souhaitent la démission de Mahmoud Abbas
Le Président de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas - Capture d'écran YouTube

Un sondage d’opinion en temps de guerre parmi les Palestiniens publié aujourd’hui montre une augmentation du soutien au groupe terroriste Hamas, même dans la bande de Gaza dévastée, et un rejet massif du président de l’Autorité palestinienne soutenu par l’Occident, Mahmoud Abbas, avec près de 90% affirmant qu’il doit démissionner. L'AP administre certaines parties de la Judée-Samarie et gouvernait Gaza jusqu'à sa prise de pouvoir par le Hamas en 2007. Les Palestiniens n'ont pas organisé d'élections depuis 2006, lorsque le Hamas a remporté la majorité parlementaire.

Les sondages montrent que 57% des personnes interrogées à Gaza et 82% en Judée-Samarie pensent que le Hamas avait eu raison de lancer son attaque du 7 octobre, au cours de laquelle quelque 1 200 personnes en Israël, pour la plupart des civils, ont été assassinées et plus de 240 ont été prises en otages. Une large majorité croit aux affirmations du Hamas selon lesquelles il a agi pour « défendre » la mosquée Al Aqsa à Jérusalem et obtenir la libération des prisonniers sécuritaires palestiniens. Seuls 10 % déclarent croire que le Hamas a commis des crimes de guerre, et une grande majorité déclare ne pas avoir vu de vidéos montrant les terroristes commettant des atrocités.

Dans l’ensemble, 88% souhaitent la démission d’Abbas, soit une hausse de 10 points de pourcentage par rapport à il y a trois mois. En Judée-Samarie, 92% appellent à la démission de l’octogénaire qui a présidé une administration largement considérée comme corrompue, autocratique et inefficace. Dans le même temps, 44% des habitants de Judée-Samarie déclarent soutenir le Hamas, contre seulement 12% en septembre. À Gaza, le groupe terroriste bénéficie d’un soutien de 42%, contre 38% il y a trois mois.

Le soutien à l’Autorité palestinienne a encore diminué, avec près de 60% d’entre eux affirmant qu’elle devrait être dissoute. Alors que les résultats de l’enquête indiquent une nouvelle érosion de la légitimité de l’Autorité palestinienne, à une époque où il n’existe aucune voie apparente vers une reprise de négociations crédibles sur un État palestinien, la valeur par défaut pour Gaza d’après-guerre est un contrôle israélien illimité, a déclaré l’institut d’enquête Khalil Shikaki.

« Israël est coincé à Gaza », a déclaré Shikaki à l'Associated Press avant la publication des résultats de l'enquête par son Centre palestinien de recherche sur les politiques et les enquêtes, ou PSR. « Peut-être que le prochain gouvernement [israélien] décidera que Netanyahu n’a pas raison de poser toutes ces conditions, et qu’il pourrait décider de se retirer unilatéralement de Gaza. Mais le défaut pour l’avenir, pour Israël et Gaza, c’est qu’Israël soit en pleine réoccupation de Gaza. » L'enquête a été menée auprès de 1 231 personnes en Judée-Samarie et à Gaza du 22 novembre au 2 décembre, avec une marge d'erreur de 4 points.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Sondage palestinien : le soutien au Hamas a triplé en Judée-Samarie, 88 % souhaitent la démission de Mahmoud Abbas