En ce moment Écouter la radio

La lettre bouleversante de Ben Zussman, soldat tombé à Gaza, à sa mère : "Faites de ma shiva une semaine pleine d'amis, de famille et de plaisir'"

Israël.

La lettre bouleversante de Ben Zussman, soldat tombé à Gaza, à sa mère : "Faites de ma shiva une semaine pleine d'amis, de famille et de plaisir'"
Ben Zussman zal - Porte-parole de Tsahal

Lorsqu’un soldat israélien part au front, il est invité à écrire une lettre pour sa famille qui ne leur serait remise qu’en cas de décès. Sarit Zussman, la mère du sergent-chef Ben Zussman, tombé lors des combats à Gaza le 3 décembre, a évoqué celle écrite par son fils, expliquant que cette missive les avait "libérés de nombreux doutes". 

"J'ai eu le privilège de réaliser mon rêve et mon destin et vous pouvez être sûr que je vous regarde avec un immense sourire"

"Sa lettre nous est parvenue deux jours après sa mort, je savais que j’y lirai qu’il était allé au combat de tout son cœur et avec amour", a-t-elle déclaré à la chaîne israélienne Kan. "Il y a dans cette clarté quelque chose de libérateur qui permet de respirer."

Voici ce que Ben Zussman, âgé de 22 ans, a écrit :

"Je vous écris ce message en route vers la base. Si vous lisez ceci, quelque chose a dû m'arriver. Comme vous me connaissez, il n'y a probablement personne de plus heureux que moi en ce moment. Ce n’est pas seulement que je suis sur le point de réaliser mon rêve. Je suis heureux et reconnaissant d'avoir le privilège de protéger notre beau pays et le peuple d'Israël".

"Même si quelque chose m’arrive, je ne t’autorise pas à sombrer dans la tristesse. J'ai eu le privilège de réaliser mon rêve et mon destin et vous pouvez être sûr que je vous regarde avec un immense sourire. Je serai sûrement assis à côté de grand-père et nous comblerons certaines lacunes, chacun racontera ses expériences et ce qui a changé entre les guerres. Peut-être qu'on parlera aussi un peu de politique, je lui demanderai ce qu'il en pense".

"Si, Dieu préserve, vous devez observer les sept jours de deuil, alors faites-en une semaine pleine d'amis, de famille et de plaisir. Apportez de la nourriture, de la viande, des bières, des friandises, du thé et, bien sûr, les biscuits de ma mère. Blaguez et racontez des histoires, rencontrez tous ceux de mes amis que vous ne connaissez pas encore".

"Autre point très important si Dieu préserve, je tombe entre les mains de l'ennemi, vivant ou mort : je ne donne absolument PAS ma permission de négocier un accord pour me libérer. Je ne vous permets pas de nuire ne serait-ce qu'à un seul soldat ou citoyen à cause d'un accord pour ma libération. Je ne vous permets pas de mener une campagne pour ma libération, je ne suis pas prêt à ce que des terroristes soient libérés en échange de mon retour".

"J'ai quitté ma maison sans même avoir été appelé comme réserviste. Je suis plein de fierté et de détermination. J'ai toujours dit que si je dois mourir, je veux que ce soit pour la défense des autres et pour mon pays. 'Jérusalem, j'ai placé des gardes sur les murs', pour qu'un jour je sois l'un d'eux".

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
La lettre bouleversante de Ben Zussman, soldat tombé à Gaza, à sa mère : "Faites de ma shiva une semaine pleine d'amis, de famille et de plaisir'"