En ce moment Écouter la radio

Argentine. Javier Milei évoque Hanoukka lors de son discours d'investiture

International.

Argentine. Javier Milei évoque Hanoukka lors de son discours d'investiture
Le président argentin, Javier Milei - DR

Javier Milei a évoqué l'histoire des Maccabées dans son discours d’investiture en tant que président de l'Argentine dimanche, illustrant ainsi son intérêt prononcé pour le judaïsme. "Ce n'est pas un hasard si cette investiture a lieu pendant la fête de Hanouka, la fête de la lumière, une fête qui célèbre la véritable essence de la liberté", a déclaré Milei lors de son allocution sur les marches du Parlement à Buenos Aires. "La guerre des Maccabées symbolise la victoire du faible sur le puissant, du petit nombre sur la multitude, de la lumière sur les ténèbres et, en général, de la vérité sur le mensonge."

Milei, 53 ans, a déjoué les pronostics en étant élu le mois dernier à la tête de l'Argentine avec plus de 55% des voix. Ancien animateur de télévision, auto-déclaré "anarcho-capitaliste", il était le candidat le plus à droite parmi les cinq en lice. 

Cet économiste non juif a étudié avec un rabbin argentin et a exprimé son désir de se convertir, bien qu'il affirme que le rôle de président n'est pas compatible avec l'observance du judaïsme. Il s'est rendu sur la tombe du rabbin Chabad-Lubavitch à New York lors de son premier voyage à l'étranger après son élection et a promis de faire d'Israël - où il envisage de transférer l'ambassade d'Argentine de Tel-Aviv à Jérusalem - sa première destination étrangère en tant que président.

Lors des rassemblements de campagne, Milei est souvent monté sur scène au son d'un shofar et, lors de l'une de ses dernières apparitions publiques avant l'élection, a été vu brandissant un drapeau israélien au milieu d'une grande foule à Rosario. 

Milei, dont le mandat durera quatre ans, était entouré de dirigeants mondiaux, notamment le roi d'Espagne, le président chilien Gabriel Boric, critique virulent d'Israël, le Premier ministre hongrois Viktor Orban, et le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, en visite en Amérique latine pour la première fois depuis l'attaque de son pays par la Russie en février 2022.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Argentine. Javier Milei évoque Hanoukka lors de son discours d'investiture