En ce moment Écouter la radio

Antisémitisme. Un homme condamné à 12 ans de réclusion pour l'agression d'un couple mais pas pour le viol de la jeune femme en 2014

France.

Antisémitisme. Un homme condamné à 12 ans de réclusion pour l'agression d'un couple mais pas pour le viol de la jeune femme en 2014
Police française - DR

Cette affaire et ce verdict résonnent douloureusement alors que l’on apprend chaque jour en Israel l’étendue des crimes sexuels qui ont été perpétrés le 7 octobre. Cette agression à Créteil avait bouleversé la communauté juive locale dans un contexte déjà à l’époque d’une multiplicité de crimes antisémites. Voici qu’enfin le troisième homme en fuite et réfugié en Algérie , a été rattrapé par la justice , jugé et condamné pour agression antisémite.

Le troisième agresseur d'un homme juif et de sa compagne violée lors d'un cambriolage en 2014 à Créteil a été condamné à 12 ans de réclusion, la cour d'assises du Val-de-Marne ayant retenu la qualification antisémite

Houssame Hatri a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle pour vol avec arme avec violence, a indiqué Me David-Olivier Kaminski, l'avocat de Jonathan, l'une des victimes. Le parquet a confirmé cette condamnation, intervenue mercredi, précisant que l'agresseur était âgé de 27 ans. En décembre 2014, Houssame Hatri avait pénétré de force dans l'appartement des victimes avec deux complices. Une fois rentrés dans le domicile des parents de Jonathan, où ce dernier vivait avec sa compagne, les trois hommes avaient ligoté le couple avant de fouiller l'appartement, à la recherche d'argent liquide. "Les Juifs, ça ne met pas l'argent à la banque", avait asséné un des agresseurs arme au poing, menaçant de "buter" le jeune couple. La jeune femme avait été violée par l'un des agresseurs au cours de ce cambriolage. Les faits avaient provoqué une vive émotion en France.

La cour a acquitté mercredi Houssame Hatri des faits de complicité de viol 

Les deux autres agresseurs avaient été condamnés en 2018 à 8 et 13 ans de prison. Condamné lors de ce procès à 16 ans de réclusion alors qu'il était en fuite, Houssame Hatri avait été arrêté en Algérie en 2020. Après sa première condamnation par défaut, il avait été renvoyé aux assises pour un nouveau procès. "Pour Jonathan, c'est une page judiciaire de cette affaire antisémite qui se tourne", a assuré son avocat.

Michel Zerbib

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Antisémitisme. Un homme condamné à 12 ans de réclusion pour l'agression d'un couple mais pas pour le viol de la jeune femme en 2014