En ce moment Écouter la radio

Gilad Erdan : Israël n’a aucune confiance dans la commission d’enquête de l’ONU sur les crimes sexuels en Israël

International.

Gilad Erdan : Israël n’a aucune confiance dans la commission d’enquête de l’ONU sur les crimes sexuels en Israël
L'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Gilad Erdan - Porte-parole

L'ambassadeur d'Israël auprès des Nations Unies, Gilad Erdan, a déclaré jeudi qu'Israël ne coopérerait pas avec une commission d'enquête de l'ONU sur les crimes sexuels perpétrés par le Hamas lors de son attaque du 7 octobre contre Israël, citant le parti pris anti-israélien de l'organisme. La commission d'enquête de l'ONU, chargée d'enquêter sur les crimes de guerre perpétrés par les deux camps dans le conflit Israël-Hamas, a annoncé mercredi qu'elle se concentrerait sur les violences sexuelles perpétrées par le Hamas et qu'elle était sur le point de lancer un appel à preuves. La présidente de la commission, Navi Pillay, a déclaré qu'elle transmettrait les preuves à la Cour pénale internationale et lui a demandé d'envisager des poursuites, a rapporté Reuters. "Je préside désormais une commission ayant le pouvoir d'enquêter sur cette affaire. Il est donc impossible que nous ne le fassions pas", a déclaré Pillay, président de la commission d'enquête composée de trois membres sur les abus commis en Israël et dans l'Autorité palestinienne ( PA) territoires.

En réponse, Erdan a déclaré jeudi : « La commission d'enquête antisémite, établie par le Conseil des droits de l'homme, moralement déformé, qui a récemment nommé l'Iran à la présidence du Forum social du Conseil, est à 100 % partiale contre Israël. » « Par conséquent, Israël n’a aucune confiance dans ses conclusions et ses activités illégitimes. Son « enquête » sur les crimes sexuels commis par l'organisation terroriste contre des femmes israéliennes le 7 octobre s'apparente à celle de Yahya Sinwar, le chef du Hamas à Gaza, qui enquête sur ses crimes », a-t-il ajouté. « Les préjugés préexistants des commissaires à l'égard d'Israël sont on ne peut plus clairs : ils ont nié le droit d'Israël à être membre de l'ONU, ils ont sapé la définition pratique acceptée de l'antisémitisme et ils soutiennent le boycott d'Israël. Israël ne coopérera en aucune manière avec un organisme aussi discriminatoire et antisémite », a précisé Erdan. Pillay, qui a été nommé à la tête de la commission d’enquête en juillet 2021, a un historique de déclarations anti-israéliennes.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Gilad Erdan : Israël n’a aucune confiance dans la commission d’enquête de l’ONU sur les crimes sexuels en Israël