En ce moment Écouter la radio

Israël convoque l'ambassadeur espagnol après que Madrid a déclaré que la guerre de Gaza "violait probablement le droit international"

International.

Israël convoque l'ambassadeur espagnol après que Madrid a déclaré que la guerre de Gaza "violait probablement le droit international"
Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez - X

Israël va convoquer l'ambassadeur d'Espagne en Israël pour lui adresser un blâme après que le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a déclaré qu'il avait de "sérieux doutes" quant au respect par Israël du droit humanitaire international. "Les images que nous voyons et le nombre croissant d'enfants qui meurent m'amènent à douter sérieusement qu'Israël respecte le droit humanitaire international", a-t-il déclaré ce jeudi à la chaîne publique espagnole TVE, selon une traduction de Reuters. "Ce que nous voyons à Gaza n'est pas acceptable", a-t-il affirmé. 

Le bureau du Premier ministre a indiqué dans un communiqué que le Premier ministre Benjamin Netanyahou a "ordonné au ministre des Affaires étrangères Eli Cohen" de convoquer l'envoyé après la "remarque honteuse de Sanchez le jour où des terroristes du Hamas ont assassiné des Israéliens dans notre capitale Jérusalem". La semaine dernière, Israël a également convoqué l'ambassadeur d'Espagne après que M. Sanchez a critiqué l'offensive israélienne contre le Hamas lors d'une visite au poste frontière de Rafah, entre Gaza et l'Égypte, vendredi. Jérusalem a accusé Madrid de soutenir le terrorisme, après que M. Sanchez a visité quelques jours auparavant un kibboutz israélien ravagé par le Hamas lors de l'assaut du 7 octobre et a vu des images des atrocités commises ce jour-là.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Israël convoque l'ambassadeur espagnol après que Madrid a déclaré que la guerre de Gaza "violait probablement le droit international"