En ce moment Écouter la radio

Une pétition devant la Haute cour demande de protéger les Palestiniens de Judée-Samarie

Israël.

Une pétition devant la Haute cour demande de protéger les Palestiniens de Judée-Samarie
Un résident d'implantation israélien attaque un Palestinien désarmé à bout portant dans le village d'A-Tuwani, dans le sud des collines de Hébron - Capture d'écran : B'tselem

Une requête qui a été déposée devant la Haute cour au nom de cinq villages palestiniens de la Zone C, en Judée-Samarie, demande à l’armée, à la police et aux autres agences d’État israéliennes de se mobiliser pour protéger les résidents face au harcèlement et aux agressions des extrémistes du mouvement pro-implantation et des soldats réservistes rebelles – des pratiques qui ont entraîné des déplacements de population, avec des Palestiniens qui ont fini par abandonner les villages où ils habitaient.

La pétition, qui a été déposée la semaine dernière par l’organisation Haqel: In Defense of Human Rights organization, survient dans un contexte de hausse massive des plaintes portant sur des violences anti-palestiniennes qui ont été perpétrées par des résidents d’implantation à l’encontre de civils et suite au déplacement présumé de plus d’un millier de Palestiniens qui vivaient dans quinze communautés de la Judée-Samarie depuis le 7 octobre – date de l’assaut atroce commis par les hommes du Hamas dans le sud d’Israël, une attaque qui a entraîné la guerre que mène actuellement l’État juif dans la bande de Gaza. Les chiffres des déplacés ont été avancés par le Bureau de coordination des Affaires humanitaires des Nations unies.

La pétition a été déposée au nom de 26 résidents des villages de Susya, Waad Jahish, Zanuta, Shaab el Botum, Thala et Guvais, dans le sud des collines de Hébron. « Les résidents de ces communauté ont la peur au ventre et l’inquiétude chevillée au corps actuellement, craignant qu’à n’importe quel moment, des partisans du mouvement pro-implantation et des soldats s’introduisent de force dans leurs habitations, qu’ils les attaquent avec violence comme c’est arrivé dans toutes les communautés qui ont été expulsées de chez elles et à qui il avait été ordonné de partir », indique la pétition.

De nombreux civils palestiniens qui vivent dans des villages ruraux de la Zone C de la Judée-Samarie – et particulièrement dans le sud des collines de Hébron et dans la vallée du Jourdain – ont signalé des attaques violentes de la part des résidents d’implantation et des réservistes qui s’en sont pris à leurs biens, y-compris à des infrastructures déterminantes comme des citernes permettant de stocker l’eau ou des panneaux solaires, mais aussi à leurs équipements agricoles, à leurs troupeaux ou à leurs produits. Ils ont aussi raconté avoir été agressés physiquement ou menacés de mort s’ils n’acceptaient pas de quitter les terres occupées par leurs différentes communautés.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Une pétition devant la Haute cour demande de protéger les Palestiniens de Judée-Samarie