En ce moment Écouter la radio

Dans la salle à manger vide du kibboutz, les survivants de Nir Oz ont préparé des places pour 38 tués et 75 otages

Israël.

Dans la salle à manger vide du kibboutz, les survivants de Nir Oz ont préparé des places pour 38 tués et 75 otages
Une table dressée dans la salle à manger du kibboutz Nir Oz avec des affiches des personnes assassinées et kidnappées - Capture d'écran Channel 12

Les habitants du kibboutz Nir Oz sont retournés mardi dans leur communauté dévastée pour dresser une table avec des affiches honorant les personnes assassinées et capturées lors de l'attaque de choc du Hamas contre le sud d'Israël le 7 octobre. Natalie Madmon, dont la mère Ofelia Roitman était l'une des 240 otages capturés par les terroristes dans les communautés adjacentes à Gaza, a déclaré à la Douzième chaîne qu'elle connaissait toutes les familles du kibboutz. Elle plaçait les photos des victimes « telles qu’elles seraient assises si elles étaient ici ».

La salle à manger est « le centre de la vie où tout le monde vient, travailleurs, étudiants, jeunes et vieux », a-t-elle déclaré. Channel 12 a également montré des habitants du kibboutz plaçant des autocollants indiquant « kidnappé » ou « assassiné » sur les boîtes aux lettres appartenant aux victimes de l'attaque.

Selon le rapport, 38 personnes ont été confirmées tuées dans le kibboutz et 75 ont été enlevées. Ces statistiques signifient que Nir Oz abrite près d’un tiers des 243 otages actuellement confirmés à Gaza.

Les habitants vivent depuis dans un hôtel de la mer Morte mais envisagent de s'installer temporairement dans un quartier de la ville méridionale de Kiryat Gat jusqu'à ce que le kibboutz soit réhabilité et que la guerre soit terminée. Madmon a déclaré à la chaîne TV qu'elle avait été en contact avec sa mère tôt le matin du 7 octobre, alors que des hommes armés envahissaient les maisons et la communauté, tuant, agressant et enlevant des dizaines de personnes.

À 9h30, elle a reçu un SMS lui disant que tout allait bien, puis sept minutes plus tard, un message vocal est arrivé. "Ils sont là. S'il vous plaît, ils sont là », a déclaré Roitman. "La vie ne reviendra que lorsque les otages reviendront, maintenant", a déclaré Madmon.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Dans la salle à manger vide du kibboutz, les survivants de Nir Oz ont préparé des places pour 38 tués et 75 otages